refaire surface

refaire surface, 2013. Centre des Loisirs de Westmount
Intégration de l’art à l’architecture.

photos: Marc-André Fréchette, Eric Sauvé
dimensions : (Longueur 3000mm x Largeur 3000mm x H 4900mm)
matériaux : acier inoxydable, verre, acrylique

Prenant comme inspiration première le souffle, et composant avec le contraste entre les deux univers de la piscine et de la patinoire, le fluide et le frigide, Refaire surface est une œuvre étincelante et intrigante, qui anime le hall d’entrée par le jeu de lumière réfractée dans le verre, et le jeu des symboliques qu’elle évoque.

Pour l’entrée du complexe sportif, un hommage à l’effort physique s’imposait.
La disposition rythmée des capsules évoque un vortex de bulles qui remontent à la surface de l’eau. L’œuvre devient une matérialisation du souffle, fondement de l’effort physique et de la vie. L’asymétrie de la disposition et la rotation aléatoire des disques contribuent au dynamisme de l’ensemble – l’œuvre change de forme lorsqu’on se déplace.

En s’approchant, on distingue les détails des disques qui composent le tout. Les fissures dans le verre évoquent des cristaux de glace et témoignent de l’intensité du sport. Cette encapsulation de la force, en contrepoint avec la sérénité de l’ensemble, poursuit le jeu de contrastes récurant dans mon travail, où la force et la délicatesse se côtoient et s’interrogent.

Cette multiplicité d’interprétations caractérise ma démarche artistique ; je cherche à créer des œuvres dont la richesse symbolique puisse se révéler de diverses façons et interpeller à plusieurs niveaux. Le va-et-vient entre réactions possibles dynamise la relation avec l’œuvre, qui n’a pas un sens statique, mais propose une zone ouverte à l’imaginaire et l’intellect de l’observateur.