se busca

Ce projet photographique est une collaboration avec les travailleurs d’un vieux quartier industriel de Barcelone dont la démolition était imminente. Les photos sont des témoignages personnels de la vie du quartier en voie de disparition, prises par les travailleurs à mon instigation.

Le quartier de Can Ricart, entouré de murs et accessible par une seule portaille (porte cochère), fut construite au 19e siècle. En 2005 le quartier comprenait plusieurs manufactures, des immeubles à l’abandon, un café et des ateliers d’artistes, disposés sur quelques rues internes et une vieille place qui servait de stationnement. Le quartier tout entier, qui était la propriété d’une famille, fut vendu à un développeur qui visait sa démolition. Le projet de redéveloppement suscita beaucoup de controverse, et la lutte pour la préservation de cet élément du patrimoine industriel barcelonais fut très médiatisée.

Étant de passage en résidence au Centre Hangar qui est situé dans le quartier de Can Ricart, je me suis trouvé à la fois impliqué et étranger dans cette situation, que je vivais quotidiennement mais temporairement. Ce projet photographique est ma tentative de documenter le caractère du quartier, à travers la vision intime des gens qui y oeuvraient depuis longtemps.

Accompagné du commissaire Manuel Segade, j’ai visité une quinzaine d’usines et d’ateliers. J’ai demandé à chacun de me montrer en photo ce que le quartier représentait pour eux, en leur remettant un appareil photo jetable pour deux jours. (Ma perception du quartier, et celle des médias locaux, étant des regards de l’extérieur et ainsi incomplètes – je voulais initier une présentation qui venait de l’intérieur, déléguant aux personnes concernées la représentation du lieu.)

Les 280 photos qui résultent de cette démarche offrent des réponses variées. Si quelques unes sont revendicatrices et expriment une rage contre les développeurs *, la plupart documentent avec affection l’ouvrage, les collègues, et les lieux communs. Certaines prises se retrouvent sur plusieurs caméras, soulignant l’importance du café, du conteneur de déchets visible de sa terrace, et de la cheminée…

*le « 22@ » qui apparaît dans les photos est un plan d’urbanisme barcelonais qui vise à remplacer les industries manufacturières par des entreprises de nouvelles technologies et de recherche.

Liste des entreprises qui ont participé au projet : Induyarza, Talleres GG, Cerceria Mas, Técnicas y transformaciones metalùrgicas, Artistas de la torre Front, Iracheta, Llorcasa, Hangar, Ofidisor, Talleres Cendra, Paco’s, Ado, Serigrafia 18, Nave 7.